Top 5 des séries dans lesquelles faire sa rentrée

Les vacances sont déjà finies, et avec elles sea, sex and sun ne seront bientôt plus qu’un vague souvenir. Alors, pour se consoler, on va acheter des fournitures scolaires même si l’on n’en a pas besoin (essayer tous les stylos d’une papeterie, cette source de joie perpétuelle), et on choisit l’établissement scolaire télévisuel dans lequel on aimerait avoir un casier.

1. Sunnydale High School – Buffy contre les vampires

SunnydaleHighSchool

Qu’allez-vous y apprendre ? Il faut bien l’avouer, l’équipe pédagogique n’est pas le principal atout du lycée de Sunnydale. Ça tombe bien, elle est régulièrement renouvelée… Et ce n’est pas à cause des départs à la retraite. Ce que vous apprendrez en cours ne vous sera pas d’une grande utilité ; déjà, il faut réussir à suivre et rester concentré, ce qui n’est pas évident quand on a passé une folle nuit au Bronze et/ou dans le cimetière. Et puis, avec tous les événements étranges et létaux qui se produisent à intervalles réguliers, c’est votre instinct de survie et votre sens pratique qui seront le plus développés. Très vite, vous saurez qu’il faut fuir toute sorte de célébration collective (bal de promo, réunions parents-profs, remise des diplômes), et vous méfier de tout le monde : vos camarades, les correspondants étrangers, les enseignants, et même le proviseur. Si vous apprenez bien vos leçons, vous aurez peut-être la chance inouïe de faire partie des 10% de jeunes habitants de Sunnydale* qui survivent à leurs années lycée.

* : Statistique calculée évaluée à vue de nez au cours de visionnages intensifs des premières saisons. Il s’agit probablement du lycée avec le plus fort taux de mortalité au monde.

2. Greendale Community College – Community

greendale

Qu’allez-vous y apprendre ? L’offre pédagogique de cette sympathique petite université est étonnamment foisonnante, depuis les basiques comme l’espagnol et l’anthropologie jusqu’à de plus étonnantes matières : poterie ?  Danse interprétative ? Théorie du complot ?! Je ne peux pas garantir que l’enseignement sera de qualité exemplaire ; le corps professoral, de même que le doyen, tendent à être légèrement névrosés (pour ne pas dire complètement dérangés), et vous apprendrez à gérer le fétichisme des dalmatiens des uns, la changnésie des autres et les accès de mégalomanie de tous. Au moins, les étudiants sont véritablement mis à contribution dans la vie collective ; ils doivent s’investir corps et âme dans leur formation, que ce soit pour fournir un diorama, participer à quelques parties de paintball bon enfant ou sauver le sort de l’université. Pour s’inscrire, on peut se rendre sur ce site, mais attention : vous risquez de mettre un peu plus de temps que prévu pour obtenir votre diplôme… Et de découvrir, au passage, le véritable sens de l’amitié.

3. William McKinley High School – Glee

glee mckinley

Qu’allez-vous y apprendre ? La tolérance, sûrement, mais pas la cohérence scénaristique. Bien sûr, vous pouvez choisir d’être athlète ou pom-pom girl. Vous pouvez même décider de suivre les cours, tout simplement, et de rester en dehors de tout ça. Mais avouez qu’au fond de vous, tout au fond de vous, une voix suave murmure que vous avez envie de chanter dans les couloirs, de danser dans les salles de classe, de jouer de la guitare dans les toilettes. Cessez de la faire taire à coups de cynisme : le Glee Club est fait pour vous ! Bientôt, vous aussi pourrez vous inquiéter des Sectionals, des Regionals, des Nationals, de toutes ces étapes d’une compétition à laquelle vous ne comprenez rien mais qui vous semble absolument décisive. Vous aussi pourrez maîtriser n’importe quel morceau avec sa chorégraphie sans jamais les avoir répétés. Vous aurez un mini orchestre constamment à votre disposition, et pourrez utiliser la salle de spectacle dès que vous en aurez besoin pour exprimer vos sentiments à l’aide d’une chanson. (Par contre, quand vous devrez – pour une fois – répéter pour une importante étape de la compétition sus-nommée, elle vous sera confisquée par un système administratif abscons et une coach sadique). N’est-ce pas ce dont vous avez toujours rêvé ?

4. William McKinley High School (bis) – Freaks and Geeks

freaks and geeks lycée

Qu’allez-vous y apprendre ? Ça dépend, vous êtes plutôt freak ou plutôt geek ? Dans le premier cas, séchez les cours, ce n’est pas là que vous voulez être mais sous les gradins du stade voisin. Avec vos potes, vous discuterez des heures durant, découvrirez l’amour et l’amitié, et à la fin de votre scolarité vous saurez rouler mieux que quiconque. Si cela ne fait pas partie de vos ambitions, mais que votre physique ingrat ou chétif vous empêche d’être populaire (aka la puberté), une seule solution : s’inscrire dans plein de clubs scientifiques. Là, vous discuterez des heures durant, découvrirez (un peu) l’amour et l’amitié, et à la fin de votre scolarité vous pourrez aller à l’université. Points bonus si vous adoptez une garde-robe grunge. Autre perspective de carrière : jouer dans les films de Judd Apatow.

5. Dillon High School – Friday Night Lights

friday night lights

Qu’allez-vous y apprendre ? A priori, sans trop vouloir m’avancer, et si vous voulez avoir l’impression d’exister dans ce lycée du Texas, il va falloir se mettre au football américain. Si vous n’avez pas la carrure pour endosser le dossard du quarterback, et si vous êtes un individu de sexe féminin, vous avez toujours la possibilité d’être pom-pom girl. Ou la meuf du quarterback, évidemment. Attendez-vous à passer plus de temps sur le terrain que dans une salle de classe, mais ce n’est pas un problème : vous devriez obtenir une bourse sportive pour entrer à l’université – en tout cas, c’est l’un des enjeux principaux de votre jeune vie. À Dillon, en effet, le sport, c’est sacré et serious business, mais toutes ces responsabilités et cette pression devraient vous donner un mental à toute épreuve. Et en cas de coup de mou, il vous suffira de vous rappeler : Clear eyes, full heart, can’t lose. Au pire, vous pouvez appeler le Coach pour qu’il vous le répète une dernière fois.

Et vous, si vous deviez retourner sur les bancs de l’école, quel établissement de série choisiriez-vous ?

2 réponses à “Top 5 des séries dans lesquelles faire sa rentrée

  1. Je choisis Sunnydale. La vie y est beaucoup plus palpitante et les enjeux…plus intéressants. Je préfère qu’on se souvienne de moi comme quelqu’un qui a combattu vaillamment de méchants monstres que comme quelqu’un qui a gagné un concours de chant ou une compet’ sportive. Question d’altruisme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.