Top 4 des magiciens et médiums de compagnie

Dans l’univers des séries médievo-renaissance flirtant volontiers avec la fantasy, les hommes et femmes de pouvoir ne sont pas équipé-e-s que de soldats aux gros bras et de suivantes à la cuisse leste. Ils ont souvent dans leur musette une personne dotée de pouvoirs surnaturels. Autant de petits sorciers ou médiums qui touillent des potions ou font des présages pour mettre la misère au reste du monde ou décoder l’avenir. Avec un rendement aléatoire. Petit top 4 (l’avarice règne) de ces intercesseurs entre le divin et le monde des mortels, qui murmurent à l’oreille des puissants.

1- Le chaman de Vikings
The-Seer1

Manteau griffé

Il parait qu’on l’appelle « seiomaor » dans la mythologie scandinave. Joli nom pour ce bonhomme encapuchonné qui ressemble à l’empereur Palpatine après un passage au sèche-linge. Les prothèses qui recouvrent sa gueule sont un rien too much en plein jour. Ca tombe bien, « the seer » est plutôt un homme d’intérieur qui croupit dans une petite cahute du village de Kattegat, où ne perce qu’un rayon de lumière. Les présages du mec, en dialogue constant avec les dieux, sont très courus par l’ensemble de la communauté viking, le roi Ragnar en tête. La spécialité de Palpatine est sans nul doute de jouer au test de grossesse. Pour le remercier de ses prédictions – il se plante rarement – chacun lèche copieusement sa main d’une langue reconnaissante en échange d’un antidote spécial aphtes.

2 – Merlin de Kaamelott
merlin

« Au secours ! Au secours ! Appelez Merlin ! Merlin arrive ooooom ! Apparition inexpliquée oooooom ! Boule de feu boule de feu ! »

Fils d’un démon et d’une pucelle, le druide Merlin a emmené le roi Arthur encore minot retirer Excalibur du rocher et l’a suivi jusqu’à Kaamelott où il occupe depuis lors le très prestigieux poste d’enchanteur de Bretagne, qu’il exerce au sein d’un petit laboratoire désordonné. Sa tunique molletonnée (tendance robe de chambre) ne saurait mentir : son truc c’est davantage les recettes de grand-mère (la potion de guérison des ongles incarnés est un des points forts de son CV) que les sorts qui envoient du bois (le sortilège d’invincibilité, c’est pas pour tout de suite). Selon lui, c’est parce qu’il perd tous ses pouvoirs quand il a un toit au dessus de la tête (MYTHO !). La nullité de Merlin ne se révèle jamais mieux qu’en présence du sorcier Elias de Kelliwic’h, sa némésis, qui lui met la misère à chaque duel de magie. Jugez en par vous-mêmes.

3 – Nostradamus de Reign

Maîtresses et potions

Le grand grimoire wikipedien raconte que Nostradamus était un apothicaire féru d’astrologie qui a eu son petit succès à la cour des Valois. C’est d’ailleurs plus ou moins le rôle qu’il occupe dans Reign. Cet espèce de grand BG mal rasé suit la reine Catherine de Médicis comme son ombre. Celle-ci raffole en effet de son « médecin » perso, qui excelle dans la conception de potions et dans les visions d’avenir prononcées d’une voix rrrocailleuse.  Dès le premier épisode de la série il annonce que le mariage entre Mary Stuart reine d’Ecosse et le dauphin de France François 2 (Francis) causera la mort de ce dernier, ce qui va un peu devenir le running gag de la série car Nostradamus changera d’avis plusieurs fois (« oui », « non », « peut-être »). Heureusement, 44 épisodes et douze ruptures avec Mary plus tard, Francis nous apprend enfin (SPOILER !!!) qu’il est sur le point de passer l’arme à gauche. L’honneur est sauf pour Nostradamus qui a disparu de la série après s’être payé une belle honte : se faire semi-écarteler vêtu d’un pyjama rayé.

4 – Melisandre de Game of thrones [SPOILERS]
287785_Papel-de-Parede-Melissandre-Game-of-Thrones_1920x1080

Alors on braise ?

On la découvre brûlant des statues d’anciens dieux sur une plage (plus tard elle préférera cramer des mecs). Cette prêtresse travaille avant tout à imposer le dieu unique dans les esprits. Mais elle travaille aussi à faire grimper Stannis Baratheon sur le trône de fer. Enceinte depuis deux minutes du prétendant à la couronne, elle accouche d’une espèce d’ombre qui s’en va buter le principal opposant de Stannis. On se rend vite compte que cette meuf – résistante au trépas – est habile pour tuer les gens d’un claquement de doigt. Et que Stannis risque fort de devenir son gros pantin. Vêtue d’écarlate des pieds à la tête, elle est hyper sexualisée en écho à l’imaginaire très médiéval qui voudrait que les sorcières ne soient qu’une version un peu extrême de LA femme, qui, c’est bien connu, n’est qu’une grosse pute Jézabel tentatrice. D’ailleurs, elle va essayer de se taper Jean Neige-le-bâtard-devenu-roi-du-mur, comme toutes les femmes à cheveux rouges de la série (exceptée sa sœur Sansa, restons corrects) mais ce dernier, confirmant par là sa réputation de mec chiant, refuse.

Alors, qui j’ai oublié ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s