Semaine d’un sériephile (3) : The Neighbors, Devious Maids, Rookie Blue

Au programme de ma semaine de visionnage : des extraterrestres, des femmes de ménage et des flics.

Les extraterrestres sont parmi nous

Après en avoir terminé avec Suburgatory, j’étais à la recherche d’une nouvelle série, dans le même esprit que cette dernière, soit une série qui ait un traitement satirique de la vie de banlieue et dont les personnages principaux se retrouvent en décalage total avec leur nouveaux voisins. Le perfect match ? The Neighbors.

Neighbors visio 2

Curieux spécimens ces humains

Il ne s’agit pas ici d’opposer les riches et les pauvres, les cool et les moins cool mais tout simplement les humains et les extraterrestres. Les problématiques sont classiques : la rentrée scolaire, les problèmes de belle-famille, les rapports hommes-femmes… Mais ces dernières prennent une toute autre dimension à cause des “us et coutumes” de ces voisins extraterrestres : ils ne connaissent pas la voiture parce qu’ils ont chacun une soucoupe volante, pour faire la vaisselle ils la jettent par la fenêtre, leur salle de bain leur sert de serre (où se lavent-ils alors ?), et ce sont les hommes qui portent les enfants….

Déjantée et loufoque (les patronymes des extraterrestres sont ceux de champions sportifs, ils pleurent par les oreilles, leurs relations sexuelles se font par la pensée, etc…), cette comédie familiale nous fait aussi relativiser sur nos propres voisins…

Devious Maids ou comment exister après Desperate Housewives ?

Cette série est en effet la seconde de Marc Cherry, créateur de feu Desperate Housewives
Tout comme ma compatriote Clara, Devious Maids a attisé ma curiosité, surtout en tant qu’ancienne addict de Desperate Housewives. La première saison est bientôt terminée et mon bilan est plutôt partagé.

devious maids visio

Ça bosse dur à Beverly Hills !

Les + : les ingrédients qui ont fait le succès de cette dernière sont présents (apparences trompeuses, enquêtes, le tout avec une touche d’humour), l’intrigue est suffisamment accrocheuse pour que l’on ait envie de continuer pour en connaître la fin. Les – : les personnages ne sont pas attachants, les rebondissements sont classiques car il n’y a pas de twist majeur, de révélations scandaleuses. Ou alors c’est que je suis devenue trop exigeante avec le temps.

Malgré des différences notables (le statut des héroïnes, le milieu dans lequel elles évoluent), Devious Maids souffre de la comparaison d’avec sa “grande sœur” : le suspense est moins prenant, les personnages pas forcément intéressants. Je pense tout de même me laisser tenter par la deuxième saison.

Serve, Protect and Don’t Screw Up

 Je termine ce visionnage par une série plus ancienne que les deux précédentes : Rookie Blue. Série canadienne qui se déroule dans un commissariat de Toronto, cette dernière a déjà 4 saisons à son actif.
On y suit 5 rookies (“débutant” en français) faire leurs débuts dans le monde de la police. Chacun ayant son propre passé et sa propre ambition.

rookie blue visio

Chris, on est sur une scène de crime, pas sur un photoshoot.

Le personnage principal est Andy McNally, fille d’un ancien flic qui travaillait dans le même commissariat. Elle est, au début, la plus réaliste quant à son métier mais aussi la plus enjouée, toujours prête  à faire respecter la justice. Au fil du temps, son enthousiasme s’essouffle, elle apprend à ne plus être coincée dans son rôle d’élève modèle et suit son instinct. Sa meilleure amie Tracy Nash est une mère célibataire, qui doit à la fois gérer son rôle de mère, le stress lié à son nouveau boulot mais aussi sa relation avec le détective privé Jerry Barber. Il y a aussi Gail Peck, une fille à papa dont les parents sont cadres dans la police et dont le frère est détective, Chris Diaz, qui respecte tout à la lettre, et enfin son acolyte Dov Epstein qui a grandi dans une famille de hippies et a toujours rêvé d’être flic.

Nos cinq jeunes flics sont encadrés par des officiers instructeurs avec qui ils noueront des liens assez forts. On suit leur parcours, leur erreurs mais aussi les relations entre collègues aussi bien amicales que sentimentales. Si vous cherchez des enquêtes policières à couper le souffle, et un maximum d’action, passez votre chemin. Rookie Blue c’est avant tout de belles amitiés et des histoires de cœur.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.