Semaine d’un sériephile (6) : The Goldbergs, Trophy Wife, Super Fun Night

Toujours dans ma lancée, je poursuis avec la découverte de nouveaux pilotes de la rentrée US 2013-2014. Place à la comédie !

Back in the 80’s

Basée sur la vie de son créateur, Adam Goldberg, The Goldbergs nous replonge dans les années 80 : coupe de cheveux, vêtements, électroménager, loisirs, voitures etc… Aucun détails n’est oublié, tout est là pour retranscrire le charme de cette époque.
A la différence de The Carrie Diaries, qui nous livrait une version girly des années 80 et s’adressait clairement aux adolescentes, The Goldbergs raconte la vie d’une famille américaine moyenne dysfonctionnelle : le grand-père n’a de vieux que son physique, la mère (mon personnage favori) est omniprésente voire étouffante avec ses enfants, le père ne fait que crier à son fils que c’est un idiot, la fille aînée se préoccupe surtout de son apparence, le fils cadet n’est pas très futé, et enfin, le petit dernier en a assez d’être le petit dernier et a les hormones en folie.

the goldbergs article

Si on enlève le  contexte des années 80, la série perd de son intérêt car Malcolm et The Middle sont déjà passées par là : la vie de famille, la vie de couple, des parents dépassés, des enfants à côté de la plaque. Cependant, j’ai passé un excellent moment avec cette famille un peu déjantée qui vient d’une époque que j’aime mais que j’ai peu connue.
En comparaison, j’ai été moins séduite par The Crazy Ones que par The Goldbergs. Je ne dis pas que je ne m’en lasserai pas de cette dernière mais pour l’instant, je change d’air et c’est appréciable.

Bienvenue dans la famille

A l’instar de The Goldbergs, Trophy Wife est inspirée de la vie de sa créatrice, Sarah Haskins (belle-fille de Blake Edwards, qui a 20 ans de moins que son mari). Kate est ce que l’on appelle une party girl, c’est-à-dire, une fêtarde. Au cours d’une soirée karaoké arrosée, elle “tombe” littéralement sur Pete, un avocat d’âge mur. C’est le coup de foudre.

trophy wife article

Contrairement au titre de la série, Kate n’est pas une trophy wife. Elle est jeune et belle, certes, mais elle ne sert pas de faire-valoir à son mari. Elle a beaucoup de ressources et souhaite s’impliquer dans sa nouvelle vie de famille, malgré son manque d’expérience. Kate doit ainsi apprendre à gérer les deux ex-femmes de Pete et ses 3 enfants. Elle passe ainsi soudainement d’une vie de célibataire insouciante à une vie d’épouse n°3 et de belle-mère.

Cette série est dotée d’un excellent casting, à commencer par le couple Malin Akerman/ Bradley Whitford dont l’alchimie ne fait aucun doute. Les deux ex-femmes jouées par Marcia Gay Harden et Michaela Watkings sont vraiment top. La première joue le rôle d’une femme chirurgien stricte, qui mène ses enfants à la baguette. La seconde est au contraire, une mère un peu fofolle et baba cool. Concernant les enfants, mention spécial au petit Bert qui me fait penser à Manny Delgado dans Modern Family. Il est certes plus jeune que ce dernier, mais il est très intelligent pour son âge et il ne manque pas de répartie.

Pour résumer, Trophy Wife est une série familiale décalée avec des personnages haut en couleurs qui ne vous laisseront pas indifférents !

Super (Fun ?) Night

L’australienne Rebel Wilson, que l’on a pu voir entre autre dans Mes meilleures amies et Bachelorette débarque sur le petit écran, aux commandes de sa propre série, Super Fun Night.
Elle y incarne Kimmie Boubier, une jeune avocate, intelligente, ambitieuse mais peu sûre d’elle. Avec ses deux meilleures copines, elle décide de se prendre en main et de profiter de la vie en s’organisant de vraies soirées. Et pour cela, il leur suffit juste de sortir de chez elles. Evidemment tout ne se passera pas comme prévu.

KEVIN BISHOP, LAUREN ASH, LIZA LAPIRA, KATE JENKINSON, REBEL WILSON

La série repose en grande partie sur les qualités comiques de son personnage principal. Du coup, beaucoup de blagues ont pour sujet le surpoids de Kimmie. Et cela fonctionne… de temps à autres. Ces blagues sont tout de même assez faciles.
Autre point négatif : la série nous ressert les clichés de l’asiatique à lunettes coincée et de la fille garçon manqué. Tout ceci n’est pas très original.

Malgré tout, l’ensemble reste sympathique. Kimmie est attachante, on rit avec elle de sa maladresse maladive. On se moque d’elle et en même temps on a envie de la voir avancer et réussir.
Petite surprise en lisant le synopsis de la série et le passage sur le fait que Kimmie ait des sentiments pour le fils de son boss : je voyais déjà une romance à la Ugly Betty se profiler -soupir de déjà vu- ou pire, Kimmie courant perpétuellement après Richard, ce dernier étant le cliché même du fils à papa idiot. Heureusement pour moi, le fameux Richard est moins lisse et inaccessible qu’il n’y paraît. Il ne prend pas la demoiselle de haut et semble s’amuser à ses côtés, excluant volontairement la nemesis de Kimmie, Kendall, qui pourtant est très belle et très entreprenante.

On ne peut pas dire que j’ai été déçue puisqu’en visionnant le trailer, je n’attendais rien de cette série. Maintenant, après avoir vu un premier épisode (qui au passage n’est pas le pilote original mais le second épisode), je ne pense pas que Super Fun Night soit une cause perdue. L’actrice principale nous a, par le passé, démontré son potentiel comique et j’espère qu’elle nous réserve bien plus que ce qu’elle nous a montré jusqu’ici.

Une réponse à “Semaine d’un sériephile (6) : The Goldbergs, Trophy Wife, Super Fun Night

  1. J’adore Trophy Wife pour l’instant même si je n’ai pas trop apprécié le changement d’actrice dans l’épisode 2 pour jouer la fille, je hais cette gamine qui fait Snow White enfant dans OUAT. Bref, pas vu les deux autres mais en comédies US pour la rentrée, j’ai un coup de coeur pour Back in the Game également et … ce sera tout ! (The Millers horrible).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.