Que sont-ils devenus ? Lorenzo Lamas

1992. Alors que la série Alerte à Malibu vient à peine de débuter et que Macgyver s’apprête à tirer sa révérence, une nouvelle icône fait son apparition sur nos écrans. Un biker solitaire luttant contre le crime et la corruption, un justicier des temps modernes, un renégat, son nom : Reno Raines, Le Rebelle.

Lorenzo-Lamas

Le Rebelle fait partie de ces séries cultes qui ont installé un véritable mythe autour de leur personnage principal. Comme K2000 ou Magnum dans les années 80, la série repose sur un personnage haut en couleur, un héros iconique dont tout sériephile se souvient même s’il n’a pas suivi assidûment ses aventures. Car Le Rebelle c’est avant tout Lorenzo Lamas. Sa crinière de lion, ses manteaux de cuir, son look entre rock star et catcheur ont fait de lui l’un des emblèmes des années 90.

En 1992 nous sommes en pleine période de gloire pour des stars comme Jean-Claude Van Damme ou Steven Seagal. Le Rebelle, avec son héros maîtrisant aussi bien les arts martiaux que les armes à feu, reprend les codes du action hero 90s pour les transposer à la télé. Pour Lorenzo Lamas c’est un vrai changement d’image. L’acteur s’est d’abord fait connaitre en incarnant l’un des personnages principaux du soap opera Falcon Crest dans les années 80. Avec le rôle de Reno Raines, le gendre idéal devient un bad guy prêt à en découdre.

Mais avec un rôle aussi emblématique qui lui colle à la peau, Lorenzo Lamas va connaitre quelques difficultés à aborder le virage des années 2000. On le retrouve néanmoins dans l’éphémère série L’Invincible, une sorte de croisement improbable entre Highlander et Buffy contre les Vampires. La série sera annulée au bout d’une saisonIl renoue ensuite avec ses premières amours en retrouvant les soap opera avec un rôle récurrent dans Amour, Gloire et Beauté de 2004 et 2007.

lorenzo lamas agb
Pourtant, ce ne sera pas avec ces rôles que Lorenzo Lamas fera le plus parler de lui dans les années 2000. Six mariages, un divorce particulièrement médiatisé avec une ancienne playmate et un dernier engagement avec une femme plus jeune que l’aînée de ses filles contribueront à stigmatiser un acteur déjà très marginalisé. Si sa vie privée lui permet d’être médiatisé, l’acteur en joue également. Depuis une dizaine d’années, Lamas a multiplié ses participations à des shows de téléréalité. Nous avons notamment pu le voir dans Celebrity Boot Camp, show dans lequel des « célébrités » s’affrontent dans un entrainement militaire qui n’a rien à envier à Full Metal Jacket. En 2009, c’est sa vie privée elle-même qui devient un show. Avec Leave It to Lamas, son quotidien avec ses enfants et ses ex-femmes est le sujet même de l’émission. Coup de projecteur pour ses enfants aspirants stars, le programme ne contribue pas franchement à redorer le blason de l’ancienne icône.

Qu’en est-il aujourd’hui de la carrière d’acteur de Lorenzo Lamas ? Ses derniers rôles en date ne plaident malheureusement pas pour un retour en grâce. Nous avons pu le voir dernièrement dans la série Z Mega Shark VS Giant Octopus. Dans ce chef d’oeuvre de nanardise, Lamas joue le personnage d’un agent gouvernemental raciste et sans pitié. Autant dire que la traversée du désert est loin d’être terminée.

Qu’importe, pour toute une génération de sériephiles, Lorenzo Lamas sera pour toujours Reno Raines, le biker libre luttant contre l’injustice, l’homme qui nous a tant fait rêver dans les années 90. Le justicier rock star est kitsch bien sûr mais il est aussi définitivement culte !

Une réponse à “Que sont-ils devenus ? Lorenzo Lamas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s