Que sont-ils devenus ? Adrian Paul

AdrianPaul_Highlander6

Immortel oui mais ténébreux surtout

« Here we are, born to be kings, we’re the princes of the universe« . Aaah ce générique ! La musique de Queen, un guerrier sortant de la nuit muni d’un sabre et pour de nombreux sériephiles en herbe dans les années 90, des souvenirs en pagaille. En 1992, alors que Le Rebelle faisait ses débuts sur nos écrans, un autre justicier à la crinière indomptable apparaissait, son nom : Duncan MacLeod, le Highlander.

Dérivée du film du même nom, la série Highlander nous invite à découvrir les tourments d’un immortel tiraillé entre son désir de vivre une vie normale et la fatalité du combat entre immortels. Le personnage principal de la série devait au départ être Connor MacLeod, alias notre Christophe Lambert national mais (fort heureusement peut être) des questions d’emploi du temps le firent refuser le projet. A sa place, un acteur alors presque totalement inconnu fut choisi pour interpréter le rôle du cousin de Connor, Adrian Paul.

Avant d’être comédien, Adrian était avant tout mannequin, danseur et chorégraphe. C’est lors d’apparitions dans des clips qu’il fait d’ailleurs quelques-unes de ses premières armes à l’écran. Dix ans avant le début de Highlander on peut le voir ainsi virevolter dans le rôle d’un danseur matador pour le clip de Duran Duran, My Own Way. En 1988, ce sont plutôt ses talents de mannequin qu’il met au service de Sheena Easton pour sa chanson Days Like This. Une performance d’homme idéal mystérieux une sorte de mélange improbable entre Antonio Banderas et Herbert Léonard.

Il commence véritablement sa carrière d’acteur à la fin des années 80, dans le spin off du soap Dynastie, Dynastie 2 : Les Colby. Il interprète alors Kolya Rostov, immigré russe danseur de ballet. Ce début dans les séries TV lui permettra d’enchaîner les apparitions. On le verra ainsi dans La Belle et la Bête, interprétation très années 80 du conte racontant l’amour impossible entre un homme lion vivant dans les égouts et une belle avocate (Linda Hamilton alias Sarah Connor dans les deux premiers Terminator). Puis dans un rôle récurrent dans War of The Worlds, série censée être la suite directe du film éponyme des années 50. Le début des années 90 sera également l’occasion pour Adrian Paul d’apparaître dans la série Tarzan puis de faire une apparition dans l’inoubliable Arabesque

highlander-4655878nqbuq

Bienvenue pour un nouveau numéro d’immortels et patrimoine !

Mais ça c’était avant… La consécration viendra pour Adrian avec Highlander. Au cours de six saisons, nous l’avons vu lutter, nous l’avons vu aimer, bref, il est devenu une véritable icône de la série fantastique à l’ancienne, l’incarnation du héros ténébreux. Mais que s’est-il passé après ? Après la fin de la série en 1998, l’aventure se terminera véritablement en 2000 avec Highlander : Endgame, rencontre au sommet entre Duncan et Connor MacLeod. Le film était sensé clôturer à la fois la série TV et la série de films. Pour Adrian Paul il est temps de tourner la page.

Le cap des années 2000 marque une étape compliquée pour l’acteur. Pour se détacher du personnage qui lui colle à la peau Adrian Paul va faire le pari de se lancer dans une nouvelle série de SF, Tracker. Vous n’en avez jamais entendu parler ? C’est bien normal. Le pitch est magnifique : un alien arrive sur terre dans le but de retrouver 218 prisonniers extraterrestres échappés sur terre. Sans formes corporelles, ces fugitifs de l’espace ont investi le corps d’humains. Pour les retrouver, l’alien lui aussi sans corps se voit contraint de prendre possession de l’enveloppe corporelle d’un humain, en l’occurrence un mannequin pour maillots de bains, interprété par Adrian Paul. Quand Men In Black rencontre Pokemon ? La série sera annulée au bout d’une saison…

AdrianPaul14

Pour relancer sa carrière parfois on doit payer de sa personne. Peut être trop ?

On retrouvera par la suite notre Adrian préféré au cours de brèves apparitions dans Sydney Fox puis Charmedmais la suite de sa carrière l’éloignera de la série pour entrer dans le monde merveilleux du film à petit budget. En 2007, il reprend le rôle de Duncan MacLeod pour une tentative infructueuse de relancer la franchise avec le film Highlander : The Source. Un scénario improbable à base d’alignement de planètes et des effets spéciaux très spéciaux ne permettront pas au film de ressusciter ce qui faisait le bonheur des fans de fantastique dans les années 90. Il est définitivement temps de passer à autre chose.

Depuis la fin des années 2000, Adrian Paul multiplie les rôles dans des téléfilms fantastiques ou de science fiction. Étiqueté comme acteur de genre, il combat les fantômes médiévaux dans Lost Colony, affronte des robots espions dans Eyeborgs, ou tente d’échapper à l’abominable homme des neiges dans Yétis : Terreur en montagne. Si tous ne sont pas des ratages absolus, on est tout de même bel et bien dans de la bonne vieille série Z.

photo-AE-Apocalypse-Earth-2013-1

On le sent le doute là, on le sent….

Comme Kevin Sorbo, l’interprète de Hercule ou Lorenzo Lamas, Adrian Paul est en train de devenir un emblème du kitsch et du nanar. Et pourtant on l’aime ce maudit immortel ! A tel point que l’on se prend à rêver d’une sorte d’Expendables en série. Imaginez un peu, Sorbo, Lamas, Tia Carrere et pourquoi pas Tom Selleck, tous rassemblés main dans la main dans une série nostalgique ? Si vous avez d’autres noms je suis preneur, en tout cas j’ouvre la pétition !

4 réponses à “Que sont-ils devenus ? Adrian Paul

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s