Etude de pilote : Game of Thrones, saison 4 [SPOILERS]

Après une longue année à attendre, c’est reparti pour un tour. Durant les semaines à venir, pas moyen de programmer un restau ou même un bar le lundi soir, on ira chaque jour sur les réseaux sociaux la peur au ventre à l’idée de se faire spoiler le prochain épisode, et on aura des discussions enflammées sur la situation géopolitique de Westeros. Bref, oui, Game of Thrones est bel et bien de retour, pour le plus grand bonheur de la plupart d’entre nous, et le malheur de ceux qui ne suivent pas la série.

Résumé éclair de ce premier épisode de la saison 4 : Tywin (Charles Dance) se fait un peu chier à Port-Réal, du coup il forge des épées en acier valyrien, ça occupe ; un nouveau BG fait son apparition et drague le jeune remplaçant du proxénète Littlefinger (depuis la mort scandaleuse de Renly, les scènes gays commençaient à manquer) ; les dragons grossissent et font leur petite crise d’ado, tandis que Daario Naharis -attention, changement d’acteur !- offre des fleurs comme un gros niais à Sourcils Daenerys (Emilia Clarke) ; Sansa (Sophie Turner) est tristounette ; Cersei (Lena Headey) devient alcoolique mais pourra bientôt se consoler en faisant zigouiller la chérie de Tyrion (Peter Dinklage) ; Jaime (Nikolaj Coster-Waldau) se fait emmerder par tout le monde (son père, son frère, son neveu et même sa sœur jumelle qui ne veut plus fricoter avec lui) ; Brienne (Gwendoline Christie) porte une jupe ridicule ; enfin, Arya (Maisie Williams) retrouve son épée et fait équipe avec le Limier pour tuer des gens pas sympas. Pendant ce temps là, au Nord, des mecs chelou mangent des bras humains qu’ils font griller au coin du feu. NORMAL.

got401_720_0215

A peine arrivé, le BG drague tout ce qui bouge.

Vous n’avez rien compris au paragraphe précédent ? Vous vous dites « c’est qui Daario machin », « c’est quoi valyrien », « han mais les dragons ça existe pas », « pourquoi il dit que la fille s’appelle Sourcils » ? Dans ce cas je ne peux rien faire pour vous, il faut impérativement regarder les trois premières saisons. En prenant des notes, car les références à l’univers étendu sont nombreuses et les personnages meurent vite mais se multiplient aussi rapidement…

Après avoir réduit le nombre de Stark vivants durant les traumatisantes noces rouges, la série nous balance déjà une nouvelle famille venue du Sud, les Martell, et avec elles tout le pays de Dorne, ses intrigues propres, son tempérament, sa haine viscérale des Lannister. Le ténébreux Oberyn Martell (Pedro Pascal) et sa maîtresse Ellaria Sand (Indira Varma, transfuge de la série Rome) apportent avec eux une sensualité torride. Comment ça, ça ne manquait pas ?

PedroPascalasOberynMartellIndiraVarmaasEllariaSand_photoHelenSloan_HBO_a_l

Obi Martell et sa meuf. Caliente !

La trajectoire -quasi sans obstacle ces derniers temps- de Daenerys à Essos, libérant les cités esclavagistes par la force, est menacée par le caractère soudain belliqueux de ses dragons, qui risquent de devenir une arme à double tranchant. Tant mieux ! Cela ne fera que rendre plus intéressant cet arc narratif un peu mou. Soyons francs, qui s’intéresse aux atermoiements amoureux de la jeune reine avec un guerrier fleuriste, ou aux sentiments réprimés de Jorah Mormont (Iain Glen) à l’égard de sa protégée ? J’en profite pour signaler que les dragons sont toujours aussi impressionnants.

got401_720_0994

Les marchands de fleur sévissent même à Essos.

On sent que les sœurs Stark auront droit à une belle évolution au cours de cette saison 4, les actrices elles-mêmes l’ont confirmé lors de leur passage à Paris. D’un côté, Sansa apprendra peut-être ENFIN à ne plus se laisser faire et à manipuler ses ennemis, tandis qu’Arya devra se montrer aussi brutale que son nouveau mentor, le Limier, si elle veut dégommer un à un ses ennemis et venger le meurtre de son frère et de ses parents. C’est encore une bonne nouvelle, car ces personnages auront finalement peu évolué depuis le début de la série.

Sophie-Turner-as-Sansa-Stark-Peter-Dinklage-as-Tyrion-Lannister_photo-Macall-B.Polay_HBO

Tyrion se demande s’il ne va pas quand même tenter le coup et essaye de conclure avec Sansa.

Rien ne va plus chez les Lannister, dont les scènes de conflits et de haine larvée sont de plus en plus jouissives. Non seulement tout le monde en a après Jaime, à peine rentré d’une captivité difficile suivie d’une longue errance et d’une amputation de la main droite, mais Cersei, toujours aussi délicieusement méchante, risque fort de se venger deTyrion en faisant souffrir la belle Shae, et la rivalité de pouvoir entre Joffrey (Jack Gleeson) et son grand-père pourrait très bien éclater prochainement (rappelez-vous, papy Tywin avait envoyé le jeune roi psychopathe dans sa chambre avec une bonne petite soupe à la fin de la saison 3). Pourvu que Jaime envoie balader tout ce petit monde et parte vivre en amoureux avec Brienne !

Game-of-Thrones-Season-4-Episode-1-Jaime-and-Cersei

Cersei boude.

Je ne reviendrai pas sur ce qui se passe dans le Nord avec le gnangnan Jon Snow (Kit Harington) et la sauvageonne Hagrid Ygritte (Rose Leslie), ces arcs narratifs sont toujours aussi peu intéressants et on regrette de n’avoir pas vu le jeune Bran et ses super-pouvoirs, Yara Greyjoy, Gendry, Stannis, Mélisandre, ou encore ces pourris de Bolton. Autant d’histoires qu’il faut encore rouvrir, et qui laissent présager un deuxième épisode assez riche. La saison 4 commence plutôt sur des chapeaux de roue, ouvrant d’emblée de nombreuses nouvelles pistes d’intrigues et de rebondissements. On espère que la série, forte de son audimat et de sa reconnaissance, ne cherchera pas la surenchère et saura conserver son essence première : puissent les intrigues politiques, les complots, les ruses et les trahisons demeurer au centre du récit et reléguer l’action, les effets spéciaux, la magie et la torture gratos, en bordure du récit.

Et n’oubliez pas, chers lecteurs, cette semaine Séries Chéries a mis en ligne son tout premier concours. Il est encore temps de participer pour gagner l’intégrale de la série Smash en DVD. Une série sans écailles de dragons mais qui vous emmènera dans les paillettes du music-hall à New York.

5 réponses à “Etude de pilote : Game of Thrones, saison 4 [SPOILERS]

  1. Impeccable !
    J’espère maintenant qu’Arthur ne va pas s’arrêter en si bon chemin et nous livrer des récap’ pour chaque épisode de la saison !

    • C’est vrai, on a un peu triché ;) Il faut dire qu’on avait vraiment envie de parler de GoT !
      Est-ce qu’on peut dire qu’il s’agit d’un pilote de saison ?… :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s