La question du mardi : Netflix réussira-t-il son ambitieux biopic sur Elisabeth II ?

gty_queen_elizabeth_ii_1970_corgi_lpl_130313_wmain

Le géant américain accompagne son arrivée sur le marché européen d’un projet épique : une série-marathon sur la célèbre reine d’Angleterre. Les plus optimistes tablent sur un budget de 100 millions de pounds qui sera probablement pulvérisé. Plus de 20 heures de programme seront nécessaires pour couvrir les décennies de règne d’Elisabeth II qui débuta en 1952. La reine aura 90 ans à la sortie de la série en 2016. Trois actrices, toutes britanniques, auront à interpréter cet ô combien noble rôle à différentes périodes de la vie de la reine. Parmi ces actrices figure déjà Helen Mirren, qui a obtenu un oscar et un bafta pour son interprétation réussie… de la reine Elisabeth II  dans The Queen.

wvrde

Pourquoi diable vouloir refaire ce qui a déjà été fait ? Le programme sera écrit par Peter Morgan qui avait écrit The Queen, inspiré de la pièce du même auteur sur le même sujet : The Audience. Le fil rouge de la série sera le même que celui de la pièce : tout part des réunions hebdomadaires entre la reine et son premier ministre. On risque de voir du monde défiler du point de vue politique, mais aussi les habituels Prince Philip, Charles, Diana, William, Kate et consorts. Même auteur, même équipe à la production, même actrice, mais cette fois-ci Stephen Daldry (Billy Elliot, The Hours) sera derrière la caméra. On pourrait même ironiser en rappelant que Netflix s’était déjà intéressé récemment aux coulisses du pouvoir dans House of Cards qui est un vrai succès comme le disait Marion² dans cet article. Certains pourraient donc conclure un peu rapidement que The Crown ne sera qu’un déménagement de la Maison-Blanche vers le non moins chic Buckingham Palace. Ce serait oublier combien Elisabeth est âgée et entourée.

Comment en effet pourrait on résumer la riche vie de la très populaire souveraine à un « simple » long métrage ? Elisabeth II représente plus de soixante ans d’histoire collective du Royaume-Uni, faite de guerres et d’événements mondains. Retracer la vie de la reine revient tout simplement à jongler entre l’histoire de la reine et l’Histoire du pays. Les biopics princiers précédents incitent à la prudence, Diana et Grace de Monaco ont été ridiculisés sur la scène internationale en raison de scénarios peu fournis. Voilà probablement pourquoi Netflix cherche à reprendre l’équipe de gagnants de The Queen. Il était de toute façon assez raisonnable de travailler avec les Britanniques pour parler de leur reine, et tout simplement en avoir les droits.

Une réponse à “La question du mardi : Netflix réussira-t-il son ambitieux biopic sur Elisabeth II ?

  1. Décidément, après House of Cards qui est un remake d’une série anglaise, Netflix se veut très british dans ses inspirations… (mais le traitement ne manquera pas d’être complètement US, à l’image de ses autres séries : un peu de sang et un peu de sexe, ça risque de faire grincer les dents monarchiques, même si ça reste gentiment provocant)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.