Semaine d’un sériephile (55) : Cuckoo Saison 2 et Play it Again, Dick

Je ne l’ai jamais caché, j’adore les comédies. D’une durée moyenne de 20 minutes, on peut toujours se caler un épisode par-ci par-là, notamment, en ce qui me concerne, entre un épisode de The Affair ou Mad Men (qui sont par ailleurs d’excellents drama*). Je vous emmène donc à la rencontre de deux personnages complètement déjantés, pas très futés mais qui s’avèrent très doués lorsqu’il s’agit de vous changer les idées.

Cuckoo, Saison 2

La première saison de cette série au nom loufoque traitait de l’arrivée d’un jeune Américain quelque peu givré dans une famille d’Anglais coincés. Souvenez-vous, j’en avais parlé ici. C’était l’occasion d’observer Andy Samberg (Brooklyn Nine-Nine) exposer sa vision de la vie, un poil hédoniste, à un couple tombé dans la routine. Dale « Cuckoo » Ashbrick allait complètement chambouler la vie de Ken (Greg Davies) et Lorna Thompson (Helen Baxendale).

cuckoo ken

Succès de Brooklyn Nine-Nine oblige, Andy Samberg a quitté le navire à la fin de la première saison malgré le renouvellement de la série. Deux questions se posaient alors : par qui le remplacer ? la série va-t-elle pâtir de son départ ? C’est Taylor Lautner qui lui a succédé et je peux vous affirmer que sa performance dans la série est excellente.
Aux yeux du public, le comédien reste associé à la saga Twilight dans le rôle du beau gosse pour midinettes, par conséquent on ne pouvait que questionner son arrivée dans la série comique. Et pourtant… c’est une petite révélation. Taylor Lautner a un sens comique insoupçonné (sauf si vous l’aviez déjà remarqué dans le Bernie Mac Show et Ma Famille d’abord il y a une dizaine d’années). Il incarne naturellement ce rôle d’étranger totalement barré et il efface presque de notre esprit l’étiquette de loup-garou qu’on lui avait collé jusque là.

Cuckoo article 3

Si Samberg incarnait un personnage hippie parfaitement à côté de la plaque, Lautner joue un jeune adulte naïf et sensible. La transition de l’un à l’autre se fait aisément, le lien entre les deux personnages étant explicité dès le premier épisode : Dale Jr arrive d’Inde et nous est présenté comme le fils caché de Cuckoo, ce même Cuckoo qui a disparu, comme par magie, lors d’une expédition dans l’Himalaya. En quête de son père biologique, Dale Jr se retrouve donc chez les Thompson et marche sur les traces de son père. Il doit s’adapter aux mœurs et coutumes de sa nouvelle famille et plus largement de sa nouvelle patrie.
Tout aussi excentrique que son géniteur, il a également un certain succès auprès de la gente féminine. Et si la première saison s’intéressait de près à la relation entre Cuckoo et son beau-père Ken, cette deuxième saison se concentre sur la relation ambiguë entre Rachel (Esther Smith), femme de Cuckoo et fille aînée des Thompson, et son beau-fils Dale Jr.

cuckoo taylor

La disparition du personnage principal, atout incontestable de la série, aurait pu être problématique pour les scénaristes. Cependant ces derniers sont parvenus à le remplacer tout en conservant le charme et le ton de la série. Le casting initial y est pour beaucoup, Greg Davies est un sacré personnage et forme un couple drôle et attachant avec Helen Baxendale. Taylor Lautner, lui, est désopilant, un vrai phénomène !

Constituée de 6 épisodes , cette deuxième saison est moins surprenante que la précédente, mais Taylor Lautner a dignement et efficacement repris le flambeau.

Play It Again, Dick

Après la série Veronica Mars (2004-2007), le film Veronica Mars (mars 2014) voici le spin-off façon web-série. Ça fait beaucoup, mais quand on est fan on ne compte pas !

Le scénario de Play It Again, Dick se déroule dix ans après le début de la série. Les acteurs mènent tous des vies différentes mais l’un d’entre eux, Ryan Hansen, va se charger de les rassembler (ou tout du moins essayer). Si vous avez suivi la série, vous vous souvenez sans doute de Dick Casablancas, ce playboy blond au look de surfeur californien, enflure de première, connu pour son machisme et son obsession pour le sexe.

veronica-mars-spinoff-dick-casablancas-ryan-hansen-upn

Profitant de l’actualité récente de Veronica Mars, Ryan Hansen tente de concrétiser son projet de série dérivée, Veronica Mars : Private Dick. Plus question pour lui de jouer les seconds rôles, le personnage de Dick Casablancas devient le héros de son propre show. Son idée ? Faire de Dick un détective privé super intelligent et sexy à qui aucune femme ne résiste. Avec ses airs de cop show* des années 70, Veronica Mars : Private Dick s’annonce musclée :

 play-it-again-dick-poster

Filmée comme un faux documentaire sur la création de sa série, les caméras suivent Ryan Hansen aussi bien dans les bureaux de la CW où il tente d’obtenir son financement (avec un cameo des dirigeants de la chaîne et du showrunner Rob Thomas) que sur le tournage de son show.
Si Dick est on ne peut plus sérieux dans sa démarche et s’il croit vraiment en son projet, nous ne pouvons que rire de ses tentatives pour convaincre ses anciens camarades de le rejoindre ainsi que de ses pitreries à répétition lors du tournage.
Si vous ne faites pas parti du gang des Marshmallows (nom donné aux fans de Veronica Mars), vous risquez fort de ne pas comprendre les nombreuses références à l’univers de la série ainsi qu’aux carrières respectives de ses acteurs. Car cette web-série est avant tout un énorme délire, qui a pour but principal de permettre aux fans de Veronica Mars de retrouver la fine équipe d’acteurs et de les voir s’éclater comme des gosses.

play it again dick 2

Caricaturale au possible et jouant sur la dualité de chacun des protagonistes (acteur VS son personnage), ridiculement drôle, politiquement incorrect, Play It Again, Dick et indispensable à tout fan de Veronica Mars mais peut être également abordée comme une web-série sur les coulisses du showbiz pour les non-initiés. Ryan Hansen est une véritable pile électrique, une tornade blonde qui a bien mérité son premier rôle et qui gagne à être connu.

4 réponses à “Semaine d’un sériephile (55) : Cuckoo Saison 2 et Play it Again, Dick

  1. Mets-toi à l’anglais et achète les DVD ! Cuckoo est présumé mort, il est fort possible qu’il repointe le bout de son poncho dans une saison 3, qui sait ?

  2. Très beau texte sur Play it again dick. C’est vrai que cette web serie s’offre aux fan de VM, ou a ceux qui ont suivi la série du début a la fin comme moi, par moment c’est vraiment marrant, dans d’autre moment on se dit qu’on attendais a rire un peu plus, mais vu que les épisodes sont super court (8 minutes), aucun regret d’avoir regarder.

    Néanmoins ce que je regrette, c’est une traduction trop lente et aléatoire (comme par exemple la, on attends la trad de l’épisode 7 depuis le 29 novembre … sans rien)

  3. C’est vrai que je ne l’ai pas mentionné car dans l’ensemble je la trouve très drôle mais il y a bien évidemment des passages qui m’ont fait sourire, rien de plus, alors qu’effectivement on s’attend à être plié en deux pendant 8 minutes non-stop. Dommage que Teddy Dunn n’ait pas été de la partie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s