Le making-of du mardi : Game of Thrones, Saison 4

Vous ne pensiez tout de même pas que chez Séries Chéries, on oublierait de vous parler de ce gargantuesque making-of de Game of Thrones (15 minutes) qu’a publié HBO ce weekend en guise de teaser ? Au programme : quelques images bien alléchantes, trop peu nombreuses pour satisfaire, mais juste assez pour faire frémir d’impatience, ainsi que des interviews.

Peuple de Westeros, il est temps de faire le point sur les news du Royaume…

A Port Royal, une nouvelle famille fait son apparition en la personne du mystérieux et plein de swag Oberyn Martell joué par le délicieux chilien Pedro Pascal. Les Martell sont une puissante famille du Sud de Westeros, aux moeurs et aux traditions teintées d’un exotisme tout à fait attrayant. Enfin des Latinos sur la terre des Culs Gelés ! Oberyn, lui, est passionné, dangereux, assoiffé de vengeance… Jusque là rien de bien nouveau, mais on nous apprend qu’il est aussi bon et honnête. Est-ce possible dans Game of Thrones ? En tout cas, « vengeance », est le mot que l’on peut lire sur toutes les lèvres et l’on se demande bien comment les responsables de l’horreur de la saison 3 vont payer. Pour l’instant, on a assez bien perçu que 9 familles sur 10 grincent des dents et rongent leur frein en attendant le bon moment. Mais qui trinquera le premier ?

Mon Tyrion chouchou est encore dans de beaux draps et ses sourcils sont chaque saison plus froncés. Heureusement que Jaime a pris quelques coups au moral et opté pour une nouvelle coupe de cheveux qui le rend plus apte à danser avec aider son frangin plutôt que de sauter sa sœur. L’âge de la maturité.

Au royaume de l'inceste, c'est devenu un peu tendu.

Au royaume de l’inceste, c’est devenu un peu tendu.

Chaque nouvelle séquence avec Joffrey est délicieusement horripilante. Merci Jack Gleeson d’avoir si bien donné vie à ce personnage, moins consistant dans les livres. Ce garçon est génial : révulsant pendant les scènes où il joue, il devient irrésistiblement adorable en interview la seconde d’après. Je voudrais même lui faire des câlins.

Du côté d’Essos, si on se pèle moins les miches, la reine Targaryen commence à se poser quelques questions sur son inaptitude à régner. Bon point pour la lucidité politique Dany, il faut un début à tout. Bon, en vrai je suis plutôt dans la Team Dany car, à ce point, c’est la seule outsider qui pourrait unir autant de péquenauds pris dans des querelles fratricides. La révolte des Cités de la baie des Esclaves ferait-t-elle écho à certains événements bien de chez nous ? (Au hasard, Irak, Afghanistan, Libye et consorts). En tout cas, la proximité des thèmes devrait rendre l’intrigue de Dany un poil plus intéressante. Dommage qu’on ne voit pas le Daario Naharis cru 2014 car j’aime beaucoup Michiel Huisman (vu dans Treme). De manière générale, les plans cul de Dany sont plutôt appréciables. C’est donc que du bon au Club Med’ Dracarys !

Un peu moins folichon, le quotidien des Starks : Arya éternelle errante solitaire est décidément l’intello de la bande, tandis que Bran poursuit malheureusement sa croissance. Et enfin, scoop de la saison 4 : Jon Snow va encore tirer la tronche durant toute une saison. Sinon, c’est moi ou Gwendoline Christie (a.k.a. l’irremplaçable Brienne de Tarth) est ultra flippante lorsqu’elle évoque la chose la plus bizarre qu’elle ait eu à faire sur le tournage ? (Pour info, c’était arracher l’oreille d’un homme avec ses dents…)

Du reste, on ne sait pas s’il sera possible, malgré les promesses de Benioff et Weiss, de recréer le niveau d’horreur et de surprise de la saison 3, mais la dimension blockbuster titanesque de Game of Thrones atteindra pour sûr des sommets inégalés dans la prochaine saison. Le mariage de la Rose et du Lion s’annonce somptueux et le sourire de la Margaery aux yeux de serpent est plus sournois que jamais…

Quittons-nous sur cette ravissante image des nouveaux venus sur l’île de Koh-Lanta. Je les aime ces Martell, je vous le dis !

Oberyn Martell (Pedro Pascal) et sa meuf, Ellaria Sand (Indira Varma).

Oberyn Martell (Pedro Pascal) et sa meuf, Ellaria Sand (Indira Varma).

2 réponses à “Le making-of du mardi : Game of Thrones, Saison 4

  1. Bran ça ne va plus du tout, les affres de la puberté n’excusent pas une telle coiffure et de tels sourcils, je ne l’ai pas reconnu. Et même réaction au rire de Brienne, ils ont pas été sympa de ne pas le couper ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s