Séries sea sex and sun : abécédaire Dawson

Un été pluvieux… Le moment idéal pour se replonger dans les séries sea sex and sun de notre adolescence. Et pour brosser un petit abécédaire d’une des papesses du genre : Dawson.

A : Anowanewé : version yahourt du I dont want to wait du générique. Ou quand un-e préadolescent-e français-e découvre la langue anglaise.

B : Bal de promo : rite de passage peuplé de chignons banane, de fleurs épinglées sur le corsage et d’espoir de sexe après le show, qui n’épargne pas plus Dawson que ses consœurs audiovisuelles américaines.

C : Crique : baie de la petite ville portuaire de Capeside qui donne son titre original (Dawson’s creek) à la série. Endroit idéal pour discuter de ses sentiments le nez fixé sur l’horizon.

Dawson1

Crique existentielle.

D : Dawson Leery : adolescent sur lequel se focalise l’action. Idéaliste, romantique, passionné, rendu aussi agaçant qu’attachant par sa franche propension à se regarder le nombril.

E : Elocution : parler, discourir, disserter sur ses émois, mettre à nu ses émotions… les personnages de Dawson sont de grands bavards qui passent sur le divan du psy à chaque fois qu’ils vont acheter une glace. Mais avec cette facette sarcastique qui rend leur logorrhée supportable.

F : Fornication : activité pratiquée par les personnages, mais surtout décortiquée dans leurs interminables feedbacks.

DandJ

Alors, heureuse ?

G : Grandir : principal enjeu du personnage principal, bloqué dans son passé. « il faut grandir, Dawson », lui répétera-t-on durant six saisons alors qu’il ne rêve que de rembobiner son existence.

H : Homosexualité : orientation amoureuse et sexuelle incarnée par le personnage de Jack avec subtilité mais traitée de manière plus effacée que l’hétérosexualité, les baisers et le cul restant plutôt hors-champs.

I : IVG : acte moins diabolisé chez Dawson que chez des séries consoeurs.

J : Joséphine « Joey » Potter : best Friend Forever de Dawson. Brillante et cynique. Toujours dans les parages quand il y a du grabuge amoureux.

K : Katie Holmes : actrice qui n’a véritablement marqué les esprits que dans le rôle de Joey avant d’exploser dans celui de rescapée des griffes de Tom Cruise la scientologie.

Joey

Joey Potter et la croupe de feu.

L : Lycée : lieu de rencontre avec des professeurs avec qui les protagonistes ne manqueront pas de coucher discuter de leur avenir professionnel.

M : Mort : triste événement pouvant devenir un bon plan lorsqu’elle permet au personnage de Jane (Michelle Williams) de s’approprier la vedette lors du dernier épisode après avoir été relayé au second plan au fil de la série.

N : Nostalgie : sentiment qui étreint facilement Dawson à la pensée de son enfance passée en compagnie de Joey, dans l’Arcadie de leur crique.

O : « Oh non » : pensée qui étreint facilement le spectateur au moment où Dawson se lance pour la centième fois dans le récit de son enfance passée en compagnie de Joey dans l’Arcadie de leur crique.

P : Pacey Witter : personnage masculin rebelle que tout le monde préfère à Dawson, pour sa drôlerie, ses sarcasmes, sa générosité et son intelligence-dont-il-n’a-même-pas-conscience.

Pacey

Pacey Witter le winner

Q : « Que cela s’arrête ! » : souhait exprimé par l’auteur de ces lignes au visionnage des deux dernières saisons de la série qui sont franchement du remplissage.

R : réalisateur (de films) : profession que Dawson rêve d’embrasser. « Qu’est ce qui t’attire dans le cinéma ? », lui demande Jane. « Je fuis la réalité », répond-il avant de lui demander si elle veut voir son studio sur le même ton qu’il aurait employé pour dire « Tu veux voir ma bite ? »

S : Steven Spielberg : réalisateur fétiche de Dawson. « Toutes les réponses aux questions de la vie se trouvent dans un film de Spielberg », déclare-t-il dans le premier épisode. Il faut savoir que Sophie, autre cinéphile devant l’éternel, dit la même chose des films de Luc Besson.

T : Triangle amoureux : figure géométrique sentimentale dessinée par Dawson, Joey et Pacey et qui aura un peu tendance à reléguer les autres protagonistes (en particulier Jane et Jack) au rôle de faire-valoir.

U : Urètre : non, j’déconne.

Dawsonpêche

Qui dira que Séries Chéries pêche par manque d’humour ?

V : Virginité : état d’inexpérience sexuelle dans lequel se trouvent les personnages au début de la série. Et gros enjeu de la narration : Dawson et Joey la perdront-ils ensemble ou séparément ?

W : Winch : équipement maritime pouvant évoquer métonymiquement le voilier de Pacey, qui lui servira à parcourir l’océan et à enlever Joey de la crique où Dawson la tient prisonnière de son amour fou.

X : typologie de films jamais réalisés par Dawson, si ce n’est par accident (épisode 3 saison 1).

Y : youtube : espace de création ou les fans n’ont pas manqué d’afficher leur préférence pour le couple Joey-Pacey au détriment du couple Joey-Dawson par le biais de fan vidéos aux musiques sirupeuses.


Z : genre cinématographique pratiqué par Dawson lors de la réalisation de son premier film amateur, un remake de La créature du lac noir (amphibien qui fut aussi la tête pensante de Flipper le dauphin comme nous l’a récemment appris Maguelonne).

Chez Séries Chéries aussi, on aime La créature du lac noir.

3 réponses à “Séries sea sex and sun : abécédaire Dawson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s