Showrunner : Marc Cherry

marc cherry article

Sa Bio

Tout d’abord assistant de l’actrice Dixie Carter sur la série Femmes d’affaires et Dames de cœur (Designing Women), Marc Cherry devient à la fois producteur et scénariste de la sitcom Les Craquantes (The Golden Age), dont l’actrice Betty White incarne l’un des personnages principaux.

Dans les années 90, il crée deux sitcoms qui passent inaperçues. Il rencontre le succès en 2004, année qui marque l’arrivée sur le petit écran de Susan, Lynette, Bree et Gabrielle, les fameuses Desperate Housewives. La série, qui durera 8 saisons, est un succès populaire et critique. Elle fera les beaux jours d’ABC et augmentera considérablement la notoriété de son créateur. Un an seulement après la fin de Desperate Housewives, Lifetime diffuse le nouveau bébé de Marc Cherry : Devious Maids.

Son Style

Marc Cherry est l’homme qui a osé dévoiler les secrets inavouables des suburbanites américains, écornant au passage l’image de l’American Way of Life. Républicain assumé, il n’hésite pas à ébranler les valeurs conservatrices américaines sans jamais les renier non plus. C’est lors d’une discussion avec sa mère autour d’un documentaire sur le procès d’Andrea Yates (une mère de famille accusée d’infanticide) que Marc Cherry débute l’écriture du scénario du pilote de Desperate Housewives. Celui-ci avoue avoir été intrigué par le cas de cette femme qui, en apparence, semblait tout à fait heureuse dans sa vie et qui a connu un instant de folie, une folie meurtrière qui a tout détruit.

Véritable intrusion dans ce que certains nomment des ghettos pour riches, Desperate Housewives dépeint avec ironie le quotidien des habitants de Fairview et plus précisément ceux de la rue Wisteria Lane.

desperate article

Pelouses tondues, jardins entretenus, palissades d’un blanc immaculé, belles voitures… tout à l’air parfait, tranquille, calme, jusqu’au jour où l’une des habitantes se suicide. La dictature du paraître est alors déstabilisée et ses proches amies et voisines cherchent à savoir pourquoi la femme qu’elles connaissaient si bien a pu en arriver là.

Au fur et à mesure que la série avance, on découvre les vices de certains personnages, les failles des couples, les non-dits… mais aussi des meurtres, des situations cocasses, des histoires d’amour ou d’infidélité… La force de ce drama étant de mélanger habilement suspense, humour et romance.
A la manière d’un conte, chaque épisode débute avec la voix-off de Mary Alice Young (la femme qui s’est suicidée). Celle-ci guide le téléspectateur en faisant le portrait des personnages au moment où ils apparaissent à l’écran ou en expliquant le pourquoi du comment d’une situation. Chaque épisode se referme sur cette même narration et c’est ce qui fait tout son charme. Elle permet aussi aux téléspectateurs de s’immerger plus facilement dans l’univers de la série.

Desperate Housewives est indéniablement l’une des séries cultes du début des années 2000.

Avec Devious Maids, la deuxième création de Mr Cherry, changement de décors : nous quittons la banlieue aisée pour le quartier huppé de Beverly Hills où des gens beaux et riches vivent dans des villas au luxe démesuré.

maisons devious maids

Quatre amies d’origines hispaniques travaillent en tant que domestiques pour des avocats, rock stars ou encore acteurs, tous plus névrosés les uns que les autres. L’assassinat d’une amie commune, elle aussi femme de ménage, marque le début d’une enquête qui se bouclera au terme de 13 épisodes.

devious maids meurtre

Plus sexy mais tout aussi dramatique, on y reconnaît aisément la patte du showrunner qui, pour l’occasion, s’est octroyé les services d’Eva Longoria en tant que productrice exécutive : des femmes normales deviennent des héroïnes dans un huis-clos doré dont personne ne sortira indemne.

L’argent et la réputation sociale sont deux thèmes récurrents dans son oeuvre. A chaque fois, il nous réaffirme avec un humour souvent grinçant que le premier ne fait pas le bonheur et qu’il ne faut pas se fier à la seconde. Marc Cherry aime se moquer des riches et c’est plutôt efficace.

Qu’il s’agisse de Desperate Housewives ou bien de Devious Maids, Marc Cherry utilise des ressorts identiques pour développer son intrigue. Cependant il arrive toujours à surprendre, à toucher, et à faire sourire malgré la gravité des situations dans lesquels se trouvent les personnages. Marc Cherry est incontestablement le maître du soap moderne.

marc cherry 2 article

Ses Séries

Desperate HousewivesDevious Maids

Sources complémentaires

Une réponse à “Showrunner : Marc Cherry

  1. Pingback: Desperate Housewives VS Devious Maids – Séries·

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.