Le patron du Jeudi : Michael Scott dans The Office

Voilà bientôt dix ans, la série The Office version US débutait sur les écrans de la NBC. Alors que l’on pouvait s’attendre à tout -y compris au pire- pour l’adaptation de la série de Ricky Gervais à l’esprit américain, ce remake aura été une bonne surprise. Drôle, tendre et toujours surprenante, The Office est parvenue à nous charmer durant 9 saisons, nous montrant le monde du travail comme jamais auparavant. Mais The Office, c’est avant tout un personnage culte, le plus absurde meneur d’hommes que l’on puisse imaginer, le patron de la décennie, l’inoubliable Michael Scott (Steve Carell).

STEVE CARELL

Sa bio

Manager régional de la société de distribution de papier Dunder Mifflin, Michael Scott n’est pas vraiment un patron comme les autres. Doté d’une conception très personnelle du management, il considère qu’une entreprise est avant tout une famille dont il serait en quelque sorte le patriarche et l’animateur. Pour bien travailler, travaillons dans la bonne humeur ! Quand il s’agit de faire rire Michael n’a pas de limites. Blagues racistes, homophobes ou sexistes, tout est permis pour la plus grande consternation de ses collègues. Mais attention, n’allez pas croire que Michael est méchant. Il n’est juste qu’un grand enfant. Pousser l’innocence à ce point, ça confine au talent.

Michael est peut être au fond un grand incompris. Un peu trop seul, il ne cherche tout au long de la série qu’à se construire une famille grâce à ses collègues de travail. Attachant presque malgré lui, il nous prouve qu’il n’est pas qu’un gros balourd et cherche toujours à rattraper ses gaffes et ses maladresses. Grand sensible malgré les apparences, il n’espère finalement qu’une chose : être aimé pour ce qu’il est.

 Ses traits de caractère

Décalé. Loser. Sensible.

Sa réplique culte

That’s what she said / C’est ce qu’elles disent toutes

Michael Scott aurait pu breveter cette phrase. Il a fait de cette réplique sa signature, son hobby, sa passion. Que ce soit dans une conversation amicale, en pleine conférence ou face à ses supérieurs, il ne peut tout simplement pas passer à côté d’une occasion de la placer. Alors oui c’est idiot, oui c’est très bête, mais ça marche. En bref, c’est énorme ! That’s what she said….

2 réponses à “Le patron du Jeudi : Michael Scott dans The Office

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s