Les nouveautés Netflix du mardi

Netflix a dévoilé hier sa programmation printanière et estivale. Le service de VoD qui vient de sortir la dernière saison de House of Cards annonce ainsi la date du retour d’Orange is the New Black pour une saison 3, la diffusion d’un documentaire sur Nina Simone et de programmes de stand-up. Mais ce sont ses nouveaux projets originaux que l’on attend avec le plus d’impatience. Alors, quels sont ceux qui vont nous empêcher de voir la lumière du soleil lorsque, comme à l’accoutumée, toute une saison sera mise à notre disposition ?

netflix lineup

Unbreakable Kimmy Schmidt le 6 mars

C’est quoi ? Le nouveau projet de Tina Fey après 30 Rock. Une rescapée de secte qui a vécu toute sa vie dans un bunker s’adapte maintenant à la vie new-yorkaise avec une bonne humeur indéfectible.
Taux d’attraction 70%. Je suis normalement prête à suivre Tina Fey les yeux fermés, mais le fait que sa série a d’abord été rejetée par NBC me refroidit – d’autant plus que la chaîne est a priori bien disposée à l’égard de sa protégée. Du trailer émane par ailleurs autant de charme que de malaise.

Bloodline le 20 mars

C’est quoi ? Par les créateurs de Damages, un drame familial qui suit le retour d’un fils pas si prodigue.
Taux d’attraction 75%. Ne serait-ce que parce qu’il y a Sissy Spacek, Linda Cardellini et Chloë Sevigny au générique – une autre définition du bonheur.

Daredevil le 13 avril

C’est quoi ? Une nouvelle expansion du multivers Marvel. Après un film raté avec Ben Affleck, on adapte à nouveau l’histoire de l’avocat aveugle qui combat le crime.
Taux d’attraction 90%. Parce que les spécialistes des projets « nerds » Drew Goddard et Steven S. DeKnight sont aux manettes, et parce que la promo comme le casting donnent vraiment envie – un trailer nerveux, des images stylisées, Vincent D’Onofrio, Rosario Dawson… et Deborah Ann Woll qui manque à la télévision depuis la fin de True Blood.

Between en mai

C’est quoi ? Une série de science-fiction dans laquelle tous ceux qui ont plus de 21 ans sont décimés par une mystérieuse maladie.
Taux d’attraction 10%. On dirait un projet avorté de la CW – ne serait-ce que parce que l’un des principes fondateurs de cette chaîne, c’est-à-dire ses castings exclusivement constitués de gens jeunes et beaux, est ici clairement assumé et même incorporé au synopsis.

Sense 8 le 5 juin

C’est quoi ? Projet encore mystérieux des Wachowski (Matrix) avec Joseph Michael Straczynski (Babylon 5), il s’agirait d’une série chorale dans laquelle huit personnes se retrouvent liées mentalement et chassées par une société secrète.
Taux d’attraction 95%. La télévision actuelle manque de SF ambitieuse et les Wachowski ont déjà prouvé qu’ils maîtrisaient le récit sériel avec le réussi Cloud Atlas, alors comment ne pas leur faire confiance ? D’autant que Sense 8 est censée continuer d’explorer leurs thèmes favoris : identité, persécution et lutte de la modernité contre le conservatisme.

Wet Hot American Summer : First Day of Camp le 17 juillet

C’est quoi ? L’adaptation en série d’un film de 2001 sur une colonie de vacances dans les années 1980.
Taux d’attraction 80%. Le film d’origine est oubliable mais ce casting, mes aïeux, ce casting (pour ceux qui nous suivent sur Twitter, vous l’avez déjà vu passer)… On les a tous vus et aimés quelque part, fût-ce au cinéma ou à la télévision (dans le Saturday Night Live, sur Funny or Die ou dans Mad Men, Glee, The Good Wife, Bored to Death, Parks and Recreation, Party Down, Marry Me, Brooklyn Nine-Nine, 30 Rock ou même New York, unité spéciale).

wethotamerican

Club de Cuervos bientôt

C’est quoi ? Comme sa rivale du câble HBO, Netflix se met à la production en langue espagnole avec une comédie : une famille se déchire autour de l’héritage d’un club de foot.
Taux d’attraction 50%. La plateforme s’adresse ici aux amateurs déjà convertis de séries latines avec un casting composé d’habitués de telenovelas et d’acteurs de Capadocia.

Narcos bientôt

C’est quoi ? Netflix s’essaie au narco-film en s’intéressant à l’histoire de Pablo Escobar.
Taux d’attraction 40%. On ne sature pas un peu de la représentation du trafic de drogues en Colombie ? La seule chose qui nous tente c’est de retrouver Pedro Pascal, l’inénarrable Oberyn Martell de Game of Thrones.

Comme d’habitude, Netflix est très doué pour nous allécher, mais la qualité sera-t-elle au rendez-vous sachant que ça n’a pas toujours été le cas ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s