Le reboot du jeudi

Vous vous souvenez sans doute de cette série des années 2000, habile à jouer des cliffhangers pour nous tenir toujours plus en haleine, cette série chorale qui connectait des personnages ordinaires dotés de pouvoirs extraordinaires…

heroes_saison3

Vous vous souvenez de cette cheerleader qu’il fallait sauver, de ce Japonais qui faisait trembler ses joues pour courber le temps et l’espace, des assonances dans le nom « Peter Petrelli » ou encore de l’apparition dans nos vies du caliente Zachary Quinto, terrifiant en ouvreur de cerveau télékinésiste, bien avant qu’il ne mâchonne des brosses à dents dans Girls. Vous vous souvenez aussi de ces bonnes idées : l’artiste qui peignait le futur sur de grandes toiles, les pouvoirs inhabituels dans les mains de personnages auxquels on ne s’attend pas (un parrain que tout le monde craint ayant le pouvoir de guérir, la belle jeune femme sexy dotée d’une force surhumaine et d’un alter-ego psychopathe), ou encore les rebondissements dignes d’une intrigue de comics, l’esthétique elle-même jouant avec les codes de la BD.
Et puis vous vous vous souvenez de la chute de la série, amorcée dès la saison 1, quand vous vous êtes aperçu que les cliffhangers, si prenants ne connectaient en réalité que des épisodes un peu vides, et que la grande rencontre finale, promise dès le début par l’éparpillement des personnages, n’était pas à la hauteur de nos attentes. Ensuite, ça n’aura été qu’une longue déliquescence, jusqu’à une dernière saison sans intérêt que personne n’a suivie jusqu’au bout.

heroes-reborn

Cette série est de retour cet été sous le nom Heroes Reborn et a déjà son premier trailer, peut-être l’avez-vous vu passer. Sans doute a-t-elle profité de la multiplication des séries de super-héros dont Serge a parlé ici. On y voit un enfant manipuler des aurores boréales, ce qui laisse penser que la série va rester sur son idée planétaire (idée décevante dans la série d’origine, tous les personnages étant surtout… aux Etats-Unis). On y reconnait également Noah Bennet, le traqueur de héros, le personnage sans pouvoir, dont la propre fille n’était autre que l’immortelle cheerleader

Espérons que ce reboot saura développer des intrigues plus consistantes et ne se contentera pas de rester à la surface des choses, avec des techniques de rebondissements à la chaîne pour susciter le suspense, et qu’elle saura également exploiter pleinement ses intrications de casting ; dans la série d’origine, les personnes se croisaient momentanément sans jamais interagir durablement les uns avec les autres. On nous vendait également l’idée, alléchante certes, de la création progressive d’une véritable équipe de super-héros, mais sans jamais la mettre en place.

Peut-être que cette fois-ci sera la bonne ? Le tournage, en tous cas, a bel et bien commencé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s