A la loupe : Au service de la France

Arte est encore et toujours la chaîne la plus innovante sur le créneau de la série en France. Depuis le 29 octobre et jusqu’au 12 novembre, elle diffuse en prime-time douze épisodes d’une série comique d’un format de 20 minutes, acte exceptionnel sur nos écrans mais couronné d’un certain succès puisque la série a été suivie par un million de téléspectateurs la première semaine. L’innovation n’étant pas le seul critère pour juger de la qualité, que vaut vraiment Au service de la France ?

Au service de la France est la dernière venue dans le monde de la série parodique, genre finalement assez populaire et pourvoyeur de qualité sur nos écrans, sévissant de Kaamelott à Peplum, en passant par Lazy Company ou Hero Corp. On remarque d’ailleurs que nos créateurs aiment principalement parodier l’Histoire, qu’elle soit nationale ou non. Au service de la France ne déroge pas à la règle, puisque la série évoque avec humour les services secrets de la France du Général (soit les années 60). Le lien avec le cinéma, lui aussi féru de parodie et notamment avec OSS 117, saute évidemment aux yeux, non seulement sur le plan de la thématique mais aussi du ton, d’autant que les deux fictions ont un scénariste en commun. Il sera donc question dans le programme, dans la lignée des modèles évoquées plus haut, d’équipes de bras cassés, de comédie autour de la sclérose de l’esprit français et d’un peu d’humour noir, le tout dans des décors plutôt sobres dus au budget peu élevé de production. Pour se démarquer, le créateur Jean-François Halin a néanmoins choisi de miser sur encore plus de décalage, conférant au programme une atmosphère parfois proche de l’absurde, amplifiée par un décor froid et clinique. Les personnages sont bien campés, et les acteurs, comme souvent dans la comédie en France, de haute volée.

ASF

On sent néanmoins que le programme souffre du manque d’expérience de la télévision française dans ce type de format. Le pilote particulièrement a un vrai problème de rythme, dû à une mécanique pas suffisamment bien huilée. L’équilibre entre sketchs et narration n’a pas été trouvé tout de suite, rendant les débuts de la série un peu laborieux pour le téléspectateur qui doit en plus s’habituer au ton sec et décalé sans rien d’autre pour s’accrocher. Néanmoins, les créateurs ont su réagir et dépasser ces difficultés. Les épisodes sont de plus en plus qualitatifs, développant une narration au long cours avec pour conséquence une forme d’attachement du spectateur pour certains personnages. Les épisodes diffusés en deuxième semaine (de 4 à 8) ont d’ailleurs quelques passages savoureux dignes du meilleur de la comédie en France. L’avantage majeur du format 20 minutes, comparé au sacro-saint 52 minutes qu’affectionne l’hexagone, c’est que l’on rechigne moins à accorder une deuxième chance à une série avec un pilote décevant. Lorsque l’on ne se tourne pas vers l’autre format dominant, à savoir la shortcom, on a également l’avantage de ne pas blaser le spectateur et de garder une narration efficace et originale sur le long terme.

AU_SERVICE_DE_LA_FRANCE

Au service de la France est donc une série comique de qualité, qui n’est pas sans défauts mais qui a trouvé un format et une voix agréable à suivre jusqu’au bout (ce qui n’est malheureusement pas légion sur nos écrans). Et comme Arte est aussi la chaîne française la plus innovante dans le domaine du transmédia, on vous conseille un petit détour par son site, sur lequel vous pourrez trouver, en plus d’interviews et des épisodes en replay, un petit jeu ma foi fort rigolo.

2 réponses à “A la loupe : Au service de la France

  1. Pingback: Accords et désaccords : séries historiques, miroirs d’hier ou d’aujourd’hui ? | Séries Chéries·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s