Semaine d’un sériephile (79) : surnaturel et humour anglais

Quand il s’agit de traiter de science-fiction, de fantastique ou encore d’horreur avec humour, nos amis britanniques sont de loin les plus doués. Preuve en est encore une fois en cette fin d’année avec la série anglaise Crazyheads et la série américaine (mais adaptée d’un livre anglais) Dirk Gently’s Holistic Detective Agency. 

(notez que Dirk Gently’s Holistic Detective Agency est déjà disponible sur Netflix et que Crazyhead le sera à partir du 16 décembre 2016)

Crazyhead

Amy (Cara Theobold) mène une vie plutôt monotone : célibataire, pas spécialement passionnée par son travail au bowling du coin, elle suit de surcroît un traitement médical car elle a des hallucinations quotidiennes et voit des gens normaux se transformer en créatures démoniaques. Elle se dit qu’elle est folle jusqu’au jour où elle manque de se faire tuer par l’une de ces créatures et est sauvée par une autre jeune fille, Raquel (Susan Wokoma) qui voit elle aussi les mêmes monstres.

crazyhead-4

Loin d’être rassurée, elle apprend qu’elle est un « seer », une personne capable de voir les démons. Par conséquent, elle a pour mission de les éliminer.

On serait tenté de faire le parallèle, mais il ne s’agit pas d’une énième version de la série culte Buffy Contre Les Vampires. Depuis un moment déjà, Buffy Summers n’a plus le monopole de  la chasse aux démons et ce n’est pas plus mal (au risque que le résultat ne soit pas toujours à la hauteur). Crazyheads rafraîchit la profession en proposant une comédie horrifique aux situations improbables et à l’humour irrévérencieux : exorcisme à base d’urine, créatures qui meurent uniquement si on leur enfonce un pieu dans le derrière… il n’y a pas à dire, Howard Overman – également créateur de l’excellente Misfits –  ne fait pas dans la subtilité. La dynamique entre les deux personnages principaux féminins fonctionne plutôt bien même si le personnage d’Amy fait un peu fade en comparaison de sa compatriote, qui obtient les meilleures répliques.

Crazyhead dans son ensemble n’est pas une réussite totale, mais se positionne dans la lignée des nombreuses et non moins divertissantes séries anglaises mélangeant surnaturel et situations comiques plus ou moins trash. L’intérêt de la série ne réside pas tant dans la nouvelle mythologie qu’elle propose que dans le dosage équilibré entre ces deux genres.

Dirk Gently’s Holistic Detective Agency

En 2010, BBC4 a réalisé une adaptation des romans éponymes de l’écrivain anglais Douglas Adams, assez fidèle, mais ce fut un échec commercial.  La version 2016 est américaine cette fois-ci (BBC America). Créée par Max Landis (Masters of Horror) et inspirée librement de ces mêmes romans, elle se positionne dans leur continuité. Pour avoir vu les deux séries, elles n’ont effectivement pas grand chose en commun. De mon point de vue, la plus récente est la plus accessible.

L’histoire est la suivante : Todd Brotzman (Elijah Wood), a une vie médiocre. Ce loser au style punk n’est pas une mauvaise personne, mais pas vraiment bonne non plus… L’assassinat étrangement gore d’un millionnaire va tout chambouler : embarqué par un pseudo détective, nommé Dirk Gently (Samuel Barnett), pour être son assistant, il va se retrouver confronté à des personnages rocambolesques et à une enquête farfelue incluant notamment un Corgi, un voyage dans le temps et un manteau en fourrure.

dirk-gently-2

Si cela paraît chaotique dès le premier épisode, pas de panique : les personnages sont aussi perdus que vous. Mais au final, tout a un sens, tout est connecté, comme le rappelle souvent Dirk Gently.

Affublé de sa veste en cuir jaune, ce détective (auto-proclamé) fantaisiste dénote au milieu des décors mornes et lugubres. Samuel Barnett le rend attachant et drôle sans être ridicule. On pourrait se moquer de lui, de son apparente naïveté, de sa familiarité, mais il n’en est rien. Enjoué, il donne un second souffle à la vie morose des gens qui l’entourent. Son extravagance et sa british touch égayent l’ambiance dramatique et violente de la série, un décalage bienvenu dans un univers des plus perturbants.

Sans trop en dévoiler, Dirk Gently’s Holistic Detective Agency est une comédie policière fun et riche en événements imprévisibles, devant laquelle vous ne risquez pas de vous ennuyer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s