Rencontre avec Frédéric Krivine, créateur de la série Un Village français

Aujourd’hui France 3 diffuse la deuxième partie de la saison 7 d’Un Village français, se déroule en 1945 et nous fait voyager dans le temps par la suite. Pour l’occasion, Séries Chéries a rencontré Frédéric Krivine, créateur et scénariste de la série.

Pensiez-vous faire sept saisons il y a neuf ans lorsque vous avez débuté cette aventure ?

Oui, on partait sur 72 épisodes dès le départ. C’était notre objectif.

Avez-vous eu peur que la série s’arrête avant la fin et ne pas pouvoir raconter la fin des aventures ?

Au départ, on y pense forcément un peu parce que on ne sait pas si la série va marcher ou pas. Une fois que ça marche, que les critiques et les audiences sont excellentes, ce ne sont plus des questions qu’on se pose.

Aviez-vous envisagé alors de raconter un jour le futur de vos personnages à travers des flash-forwards ?

Pas du tout, on a décidé des flash-back et des flash-forward pendant le développement et l’atelier d’écriture de la saison 7. C’est Emmanuel Daucé, le producteur principal, qui a eu l’idée et on a trouvé intéressant de développer cette idée qui posait beaucoup de problèmes de dramaturgie et également financiers, car chaque vieillissement coûtait très cher. C’est d’ailleurs pour ça qu’on n’a vieilli que cinq personnages.

On ignore la destinée de certains personnages dans l’avenir… pour mieux laisser le téléspectateur imaginer leur fin ?

On a mis de l’argent là ou il y a le plus gros conflit, donc sur Lucienne, sur le couple Larcher… Les personnages qui ont moins de conflit – comme Suzanne, on n’a pas souhaité les vieillir.

Au final, quelle aura été la scène la plus difficile à écrire ?

C’était ce concept de flash-forward avec plusieurs époques. Finalement, ma seule référence c’est le film Il était une fois en Amérique. On n’avait aucun modèle. Il fallait que ça reste aisé à suivre, savoir dans quelle époque on se trouve. La juxtaposition des époques permet de faire une résonance : un personnage se pose une question en 1945 et a sa réponse en 1970.

Quelles sont les séries que vous regardez ? Votre futur projet ?

J’ai regardé Transparent que je trouve très bien. J’ai vu une série sur le rap, The Get Down de Baz Luhrmann, qui était intéressante, et surtout j’ai vu la saison 3 du Bureau des Légendes. C’est une grande série.
On développe une nouvelle série avec Emmanuel Daucé qui s’appellera Une belle histoire et qui s’intéressera à trois couples d’amis. Il s’agira d’une dramédie sur le couple, qui va en explorer les mystères, les douleurs, les joies, les complexités. On espère créer une grande série sur ce sujet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s