Masterclass avec Lena Dunham

Chère Lena,

Aujourd’hui nous nous sommes rencontrés, grâce à OCS, après la projection des deux premiers épisodes de la saison 3 de Girls dont nous sommes très fans chez Séries Chéries. Chère Lena, tu étais très belle et je me suis dit que tu n’étais peut-être pas si semblable à ton personnage, cette Hannah Horvath qui ne se met pas en valeur et qui est parfois si horripilante. C’était ton deuxième séjour à Paris, j’espère que tu as aimé notre ville, même si j’aurais aimé prendre le temps d’aller boire un coup avec toi ensuite, histoire de parler de séries, de mecs, de cotons-tiges, de ce que tu veux.

lena

Lena, soyons honnêtes. Je n’ai pas appris grand chose aujourd’hui en t’écoutant, j’étais surtout là pour te voir, bêtement, je dois dire que j’étais un peu intimidé. On voit que tu sais te prêter au jeu, tu étais très à l’aise et encore une fois ça ne ressemblait pas à Hannah, tu avais l’air d’une véritable star. Beaucoup de questions sont revenues au sujet de la proximité entre le scénario de Girls et ta propre vie, ton expérience, le réel. Or Hannah est toujours en galère et toi plus vraiment, j’aurais aimé savoir si malgré la gloire tu arrivais encore à te sentir proche d’elle, proche de cette vie de stages et d’angoisses dans un petit appart’ à Brooklyn. J’ai été étonné quand tu as dit que la plupart de tes détracteurs étaient peut-être des femmes, des femmes qui te ressemblent et qui ne veulent pas se voir à la télé à travers toi. Cela m’a attristé, mais je pense que tu dis vrai. J’espère que ton travail les aidera à aimer leur corps (on t’a demandé à la fin de la séance ce que tu voudrais laisser derrière toi, il me semble que ce serait un bel héritage). Une autre chose m’a étonnée, j’ai même cru que je n’avais pas compris la phrase à cause de mon anglais : est-ce que tu as vraiment dit que tout le monde rêvait d’être Jessa ? Surprenant, je pense que c’est tout le contraire… Les meilleurs moments de la masterclass resteront ces anecdotes que tu as rapportées, quand tu as appelé ton père après avoir signé le pilot deal et qu’il t’a demandé ce que c’était, ce à quoi tu as répondu « aucune idée », ou quand tu as regardé le premier épisode de la série à la télévision, toute seule dans la maison de tes parents. On se met à ta place, si jeune et si talentueuse, on t’envie même un peu.

Chère Lena, j’espère qu’on se reverra bientôt. On ne se lasse pas de parler de toi ici, que ce soit dans une fiche showrunner ou pour parler des femmes ou de la mode. Est-ce qu’à la fin de Girls, Hannah rêvera de partir pour Paris, comme Rachel Green et Carrie Bradshaw ? Est-ce que tu sais comment ça va finir, si le personnage finira par rejoindre son interprète et lui ressemblera de nouveau, en accédant à son tour à la réussite ? Moi, je le lui souhaite !

Amicalement,

Arthur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.