Courrier des coups de cœur : la vie sans Friends

Dans ce courrier des coups de cœur, nous répondons à une question posée par Anaïs, grâce à laquelle elle a remporté le coffret DVD de Smash. Bon c’est déjà ça, car Anaïs a besoin de se changer les idées. Voici ce qui la préoccupe :

« J’ai toujours pensé que Friends était la série la plus drôle du monde, est ce que vous connaissez quelque chose de plus marrant ? En France ? Aux USA ? »

cn_image.size.friends-oral-history-01

« Les cerises confites sont des lipsticks NA NA NA, banana split »

Chère Anaïs,

Tout d’abord je tiens à te féliciter d’avoir trouvé le courage de nous soumettre cette question. Je sais que ce n’est pas facile d’essayer de tourner la page. 10 ans après la diffusion du dernier épisode de la série, 10 ans après avoir dit au revoir à Rach, Mon, Pheebs, Chan, Ross, et Joe, cela demande toujours un effort quotidien de ne pas se laisser aller au désespoir. Parce que la vie sans Friends, c’est comme une journée à la plage sans soleil, comme un gâteau d’anniversaire sans gluten, c’est tout simplement beaucoup moins drôle. Mais pour citer une des rares paroles cohérentes prononcées par Mlle Buffay : Life goes on. Tu prends ta guitare et tu restes forte.

TCDFRIE EC229

Sextuple hug

Alors voilà, pour ne pas te promettre l’impossible, je vais commencer par t’annoncer que, non, rien ne pourra jamais surpasser « la série la plus drôle du monde ». Forcément. La façon dont tu formules ta question est la preuve flagrante que tu n’as pas encore fait le deuil de ta relation avec Friends. Alors avant de te soumettre des recommandations que certains considèrent aussi marrantes, voire même plus marrantes que la série culte, je te propose quelques outils pour accepter la vie sans Friends. La bonne nouvelle c’est que si tu suis assidûment tous ces conseils, chère Anaïs, tu seras enfin prête à faire de belles rencontres. Pas seulement des « rebounds » comme le spin-off Joey, piètre compensation, mais de vrais coups de cœur. De ceux qui te donnent des papillons dans le ventre, des envies de binge watching* à toute heure de la journée, mais qui sont aussi là pour toi le dimanche soir quand tu es triste. En un mot, des séries qui te feront oublier ton premier amour.

item0.rendition.slideshowWideHorizontal.friends-oral-history-ss-02

When we were young

Alors comment tourner la page ? Voici une méthode infaillible testée et approuvée par la team Séries Chéries, et c’est moins cher que le psy.

  • Tu n’es pas seule, cela peut toucher tout le monde. Certains cas sont même critiques : des personnes que nous ne mentionnerons pas préfèrent regarder des rediffusions de Friends en V.F. plutôt que d’aller prendre un verre avec leurs amis en chair et en os. Il y a aussi cette journaliste du New York Magazine qui avouait dans un article récent n’être toujours pas remise de la fin de la série : « Je ne serai jamais autant investie dans une nouvelle série que je l’ai été pendant Friends. Pas parce que je suis possédée, mais parce que le revisionnage de Friends m’apporte un réconfort et un plaisir toujours intact, même après toutes ces années. » Peut-être est-il temps de lancer un groupe de soutien ?
friends-the-one-with-the-reunion

Warning : ceci est un faux

  • Il faut se laisser aller à la colère, pour mieux s’en libérer. Vous en voulez encore aux producteurs de Friends d’avoir mis court à votre série préférée ? C’est normal. Même les six acteurs principaux ont eu du mal à rebondir après la fin de ce qu’ils décrivent souvent comme les plus belles années de leur vie (même avec tout l’argent qu’ils ont gagné grâce au show, alors c’est dire). Vous pouvez hurler, vous venger sur la nourriture, refaire votre appartement, vous mettre au football américain : des exutoires parfaitement acceptables. En revanche, vous ne pouvez PAS regarder les séries post-Friends dans lesquelles ont joué Matt LeBlanc (Episodes), Courteney Cox (Dirt, Cougar Town), Lisa Kudrow (The ComebackWeb Therapy), ou encore Matthew Perry (Go On). Ne parlons même pas de la « carrière au cinéma » de Jennifer Aniston, dont la plupart des rôles ont été comparés à des réincarnations ratées de Rachel Green. Vous serez immanquablement déçu, et donc encore plus en colère.
  • Un peu de nostalgie n’a jamais fait de mal à personne. Maintenant que vous contrôlez mieux vos émotions, que vous faîtes la différence entre le passé et le présent, rien ne sert de nier le fait que Friends et vous, vous avez eu une belle histoire. Vous avez vécu des moments forts. Sans la série vous ne seriez pas la personne que vous êtes aujourd’hui. Alors il n’y a aucune honte à aller chez le coiffeur demander de temps en temps une coupe « Rachel » (c’est juste un fashion faux-pas majeur). Personne ne viendra vous passer une camisole de force si vous chantez le générique de temps en temps sous la douche. Et parce que vous avez été sages, on vous offre même cette petite pépite :

Vous n’avez pas sorti vos mouchoirs à la vue de ce clip ? Vous trouvez ce concept très étrange ? Bravo, vous avez franchi avec succès toutes les étapes pour vous remettre d’un chagrin d’amour de la fin de Friends ! Vous êtes désormais prêt à aller voir ailleurs, car enfin, d’autres séries pourront trouver grâce à vos yeux. Bientôt, elles vous paraîtront encore plus marrantes que l’originale. Alors Anaïs, pour répondre à ta question, voici les « usual suspects » que nous te recommandons : How I Met Your Mother, The Big Bang Theory, Happy Endings, New Girl et la toute récente Friends with Better Lives.

J’espère que tu trouveras chaussure à ton pied. Et n’oublie pas, en cas de rechute, I’ll be there for you.

slide_292399_2346199_free

Mais où est Charlie, hum… Chandler ?

7 réponses à “Courrier des coups de cœur : la vie sans Friends

  1. Je m’insurge contre cet article : NEW GIRL POUR REMPLACER FRIENDS ?? Et à l’inverse, il est ABSOLUMENT recommandé de regarder Episodes avec Matt Leblanc, ultra drôle et en plus beaucoup de vannes sur justement la dérive de la carrière de Matt Leblanc.

    • Alors je dois dire que je n’ai pas vu Episodes mais je suis très tentée si cela s’éloigne assez du personnage de Joey pour ne pas me rendre nostalgique. Quant à New Girl, pas fan de Zoey mais pour certains c’est la nouvelle Jennifer, non ?

  2. Zoey Deschnanel ça serait plutôt la nouvelle Rachel qui imiterait continuellement Phoebe parce que c’est tendance d’être excentrique.

  3. Je les regarde en ce moment ! Je les connais par cœur ! Par contre, HIMYM et Big Bang peuvent aussi se revoir avec plaisir comme Friends ! New Girl, une fois ça suffit ! Happy Endings, 3 saisons, dommage mais les personnages n’ont pas évolué ce qui les rend moins attachant !

  4. New Girl je n’ai pas accroché. Episodes je demande à voir. Par contre je dois m’insurger contre l’affirmation de Zooey Deschanel la nouvelle Rachel. Trop hipster et trop typée, trop segmentée pour être comparée à Rachel.
    Globalement, ce que j’adore dans Friends et que je n’ai pas retrouvé depuis c’est l’égal traitement des personnages pendant un temps si long. Là ou Ted se fait à moitié éjecté d’HIMYM, où Big Bang laisse la moitié du groupe de côté, Friends réussi à maintenir une cohésion d’ensemble et à répartir de manière assez régulières les arcs narratifs et les moments de gloire de chaque personnage.
    En tous cas merci Séries Chéries, je vais commencer mon processus de deuil de suite !

    • Tout à fait d’accord avec toi Anaïs, Friends c’était des personnages non seulement drôles, mais tellement attachants qu’on se souciait réellement de leurs histoires développées de manière égale et au long cours pendant 10 saisons. Et plus on les connaissait bien, plus on les trouvait drôles, comme une inside joke que seuls les vrais fans pouvaient apprécier dans toutes ses nuances. C’est un peu ce que dit la journaliste du NYMag citée dans l’article : « It’s about people who like each other. This is not as common as you think. Many, many comedies — good comedies, sometimes even great comedies — are not about people who genuinely care for one another. That’s what soured me on later seasons of How I Met Your Mother, and why as much as I can respect Curb Your Enthusiasm, I will never actually love or enjoy it: These people do not like each other. Not every show has to be about happy people, and the TV landscape would be plainer and less interesting if all shows were, » They care, so we care… Bon courage :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.